a propos de « Madame Einstein »

L’auteure le précise : il s’agit bien d’un roman. La vérité historique est donc en partie oubliée pour un récit fictionnel ne s’appuyant qu’en partie sur des faits. Nous avions déjà sélectionné un roman basé sur le même principe : Evariste de François-Henri Désérable.

Madame Einstein, c’est Mileva Maric, sa première femme, mathématicienne et étudiante dans la même école que le futur grand scientifique. L’homme n’y est pas mis en valeur, même si cela n’enlève rien à sa grandeur scientifique. Il y est représenté comme un sale bonhomme, peu courageux et n’assumant pas ses obligations filiales. Mileva est d’une autre stature morale, qui sacrifie sa carrière au profit  de son mari. D’après le roman, elle aurait même contribué fortement à l’écriture des articles de 1905, l’année féconde d’Einstein.

838_albert_einstein_and_his_wife_mileva_maric

source image : http://www.franceculture.fr, droits non cités

Pour en savoir davantage sur la vie de Mileva :

https://www.franceculture.fr/sciences/mileva-einstein-loubliee-de-la-relativite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mileva_Einstein

https://www.desfemmes.fr/litterature/mileva-einstein-une-vie/

 

L’auteure, Marie Benedict

Avocate américaine, elle travaille pour de prestigieux cabinets et a écrit plusieurs romans historiques. Madame Einstein est sorti en édition anglaise en 2016 (The Other Einstein).

Son site (en anglais) présente son travail littéraire : http://www.authormariebenedict.com/

heather-tcf037292-fnl

source : http://www.authormariebenedict.com