A propos de Léonard

 » Aucune certitude n’est possible si l’on ne peut y appliquer une des sciences mathématiques ou qui ne soit unie aux mathématiques « 

Léonard de Vinci

cité par http://www.autourdeleonardo.org/page-97.html

590394-29301-37765source image : reseau.canope.fr

  • Une vidéo extrait de la chaine Youtube d’une libraire, disponible aussi sur le site de l’éditeur, parle du contenu du livre Le livre perdu de Leonard de Vinci. Un avis personnel sur le livre.

 

  • une autre vidéo, un autre avis :

 

  • L’application Eicosiexaedron de Davide Anniballi est disponible sur Googleplay. Elle est citée en préface du livre de Francesco Fioretti et sert de compagnon au livre. Le même auteur/développeur propose en téléchargement gratuit une autre appli sur les polyèdres : Polyhedra.

Capture d’écran 2019-10-27 à 10.29.14

 

  • Léonard et le nombre d’or

Le nombre d’or, constante mathématique, a inspiré beaucoup d’auteurs plus ou moins ésotériques. Beaucoup de choses fausses circulent sur les propriétés de ce nombre, qui n’ont pas grand chose à voir avec les mathématiques. La méfiance est de mise pour que la raison ne soit pas remplacée par la croyance, mais il est difficile de ne pas parler de ce nombre quand on travaille sur la Renaissance et sur Léonard, notamment pour former l’esprit critique.

Un article d’une revue en ligne The conversation en parle ici, dans la cadre d’un cycle de conférences de l’Université de Lorraine.

Le site du CNRS images des mathématiques a proposé beaucoup d’articles sur le sujet qui peuvent alimenter des exposés et une réflexion : nombre d’or

Dans Pour la science du 8 avril 2019, un article de Jérôme Buzzi, directeur de recherches au CNRS : le nombre d’or fait encore parler de lui.

Sur le site de AFIS, qui met en garde contre les pseudo-sciences, un article sur le mythe du nombre d’or

Sans oublier le livre rigoureux de Marguerite Neveux Le Nombre d’or radiographie d’un mythe

  •  Léonard et la quadrature

Sur le site d’Antoine Houlou-Garcia : https://mathantique.hypotheses.org/183