Mycelium

The-Growing-Lab-Mycelia-©Officina-Corpuscoli-Maurizio-Montalti-pure-mycelium-pattern3

source image : corpuscoli.com, site de l’artiste Maurizio Montalti, Amsterdam

Autour de la racine des mots

Le substrat, le réseau, la nourriture autour des racines est fait de nombreuses références et ramifications. La liste Littéramaths notamment s’est lancé comme défi de les répertorier.

Ici, nous mettons en exergue quelques livres, anciens ou nouveau, qui alimentent toute réflexion sur les liens entre langue, langage, littérature et mathématiques.

 

  • Une sortie prévue le 16 octobre, Le théorème du parapluie de Mickael Launay, aux editions Flammarion

9782081427525

Le théorème du parapluie
ou L’art d’observer le monde dans le bon sens
Savez-vous que le 34 avril est un jour très utile ? Que certains fleuves coulent de bas en haut ? Que la Lune tourne en ligne droite ? Que la couverture de ce livre est peut-être rouge ? Et que tout en lisant ces quelques lignes vous voyagez à la vitesse de 300 000 kilomètres par seconde ?
Ces affirmations peuvent vous sembler absurdes, et pourtant elles sont vraies !
Notre perception du monde est parfois trompeuse. En science, le réel bouscule nos préjugés et ne cesse de remettre en cause nos plus intimes convictions. Il ne s’agit pas toujours d’être plus intelligent pour répondre aux grandes questions : il faut avant tout être astucieux. Un simple changement de point de vue suffit parfois à éclairer les phénomènes les plus complexes.
Les mathématiques en particulier nous offrent un outil puissant pour comprendre les rouages de l’Univers. Elles nous apprennent à penser plus large pour comprendre plus loin.
C’est ce que nous montre ici Mickaël Launay, à travers un voyage passionnant qui commence dans les allées des supermarchés et s’achève dans les profondeurs vertigineuses des trous noirs.
Ah, et il reste une dernière question : quel est le rapport entre tout cela et un parapluie ?